lundi 4 septembre 2017

THEME 3A. FEMININ MASCULIN. Devenir femme ou homme (1ère S)

Au cours de ce chapitre nous allons essayer de comprendre comment un individu acquiert une identité sexuelle biologique.

Les appareils reproducteurs (appareils urogénitaux)

Appareil féminin


Appareil masculin


L'acquisition du phénotype sexuel
Dans les premières semaines de la vie embryonnaire, l'embryon possède un appareil génital indifférencié.


Au cours du développement embryonnaire, chaque appareil génital va acquérir ses caractéristiques phénotypiques. C'est la différenciation sexuelle :


Dès 1916, le biologiste Lillie étudie un phénomène particulier aux bovins, le cas des jumeaux free-martin.


A partir de cette observation, on peut faire l'hypothèse que la masculinisation de la génisse femelle est du à une substance circulant dans le sang, une hormone.
En 1947, Jost cherche a tester cette hypothèse et à déterminer quelles sont les hormones qui interviennent.


Les conclusions sont les suivantes :
— c'est une hormone produite par les gonades du sexe mâle qui permet la régression des canaux de Müller (futures trompes), l'hormone anti-müllérienne ou AMH.
— c'est la testostérone d'origine testiculaire qui permet la masculinisation de l'appareil génital des embryons XY.
— les hormones n'interviennent pas dans le cas d'embryon XX.
Il existe sur le chromosome Y, un gène appelé SRY (sex determining region of chromosom Y).

Très vite, on s'est aperçu que c'est cette région SRY qui détermine le sexe phénotypique de l'individu, notamment par des expériences de translocation du gène. Les résultats sont données sur le tableau suivant :


Le gène SRY code pour la production d'une protéine dite TDF (testis détermining factor) qui agit sur des cellules de la gonade entraînant la sécrétion de testostérone et d'AMH.
Les deux schémas ci-dessous, résument les étapes de l'acquisition du phénotype dans les deux sexes :

Sexe femelle


Sexe mâle


L'étape suivante est celle de la puberté, qui permet la mise en place définitive du phénotype sexuel par l'apparition de caractères sexuels secondaires nettement différenciés.


Le phénomène de puberté se traduit par une croissance des individus à différents niveaux :


En même temps, la sécrétion d'hormones sexuelles chez les deux sexes augmentent considérablement:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire